Accueil actualités

Actualités

Le boustrophédon

 

Les représentations du labour permettent de comprendre pourquoi le labour est vu comme une façon pour les hommes d’imposer à l’espace ses directions fondamentales et donc de se l’approprier en parcourant la terre arable, de le transformer en territoire.


Ce parcours consiste précisément à creuser un sillon unique d’un seul mouvement comme ininterrompu sur la surface du champ, en faisant tourner les bœufs, boustrophédon, d’un sillon à l’autre. Cette façon de parcourir la surface est précisée par la manière d’écrire ainsi désignée (en boustrophédon), où l’on parcourt le texte d’un seul mouvement sans revenir en arrière pour passer d’une ligne à l’autre. L’écriture est ainsi obligée d’aller de gauche à droite, puis de droite à gauche, inversant le sens des lettres qui sont écrites à « l’endroit » et à « l’envers » successivement. Ce mouvement  continu qui exige d’aller en sens inverse pour produire une surface avec une ligne unique est figuré dans une série de petits bronzes archaïques représentant un labour à l’araire. Les deux animaux sont attelés au timon, histoboeus, en sens inverse l’un de l’autre. Point n’est besoin d’envisager là une opération magique. Les bœufs tirent en sens inverse le même instrument, montrant ainsi, comme figé, un mouvement unique dans des directions contradictoires. Ceci est particulièrement visible lorsque les petits bronzes sont vue de dessus : les bœufs en sens contraire semblent décrire clairement un parcours ininterrompu. De cette façon, la surface de la terre est parcourue dans les deux dimensions grâce au sillon unique tracé par les bœufs. Le labour se définit ainsi comme une façon de dessiner sur une surface les quatre directions et en même temps un moyen de parcourir une surface tout entière, d’en prendre possession par ce parcours.


Sur les roches gravées de la vallée des Merveilles on retrouve de nombreux attelages en train de tracter un araire soit avec deux bœufs soit avec quatre bœufs. Un seul de ces attelages est là aussi  représenté en boustrophédon.