Accueil actualités

Actualités

Ôtzi, l'Homme venu de la glace

 

En 1991, dans le massif de l’Ötzal, entre l’Autriche et l’Italie, deux promeneurs découvraient le corps momifié d’un homme dans un creux de rocher recouvert par la glace. Cette momie, la mieux conservée d’Europe, a été étudiée par des médecins et des archéologues pendant environ 20 ans et a été appelée Ötzi.


On sait maintenant que cet homme vivait il y a 5 300 ans, au début de l’âge du Cuivre.


Sur le lieu de la découverte ont été trouvés de nombreux objets, dont on pourra voir des reconstitutions dans les vitrines du musée : un poignard à lame de silex avec son fourreau en herbes tressées, une hache à lame de cuivre, un retouchoir en bois de cerf pour aiguiser ses pointes en silex et un récipient en écorce de bouleau. En outre, il portait un arc et des flèches contenues dans un carquois.


Ses vêtements étaient constitués de différentes peaux de bêtes : le bonnet était en peau d’ours ; ses jambières, sa veste et ses chaussures en peau de chèvre et de cerf. A son cou, il portait un pendentif en pierre.
 

Les études ont même démontré qu’Ötzi était tatoué et savait se soigner avec les plantes et les champignons.


Depuis la découverte de cette momie, une fenêtre s’est ouverte sur une époque que l’on croyait ensevelie. Les nombreuses années de recherche sur le sujet, avec les méthodes les plus modernes,  ont apporté des informations jusqu’alors inconnues sur la vie quotidienne d’un homme préhistorique, sur son milieu de vie ainsi que sur ses capacités exceptionnelles à s’adapter à ce milieu et à pouvoir en exploiter les ressources.


L’Homme des Glaces nous apporte constamment des nouvelles informations mais, en même temps, il nous pose aussi de nouvelles énigmes, telle que la cause de sa mystérieuse mort.