Archéologie

doc_archeo_1_1.jpg

Documents

Les collections archéologiques du musée des Merveilles, accessibles aux chercheurs, sont enrichies par de nombreux documents de recherche originaux.

Ceux-ci, ouvrages (notes de terrain, carnets de fouilles, publications des chercheurs ayant travaillé sur le site...) et iconographies (frottis anciens, relevés, photographies, plans de roches, croquis...) sont les résultats des travaux successifs qui ont jalonné, depuis la fin du XIXe siècle, l'histoire de la recherche scientifique dans la région du mont Bego.

Voir les photos

objet_archeo_2.jpg

Objets

Le fond du musée des Merveilles se compose d'une importante série d'objets archéologiques.

De matières et de natures diverses (armes et outils en silex ou en métal, céramiques, parures en pierre ou en métal), ces objets illustrent l'évolution des civilisations humaines depuis le Néolithique (6 000 ans avant J.-C.) jusqu'à l'âge du Fer (800 ans avant J.-C.). Ils éclairent également le contexte de réalisation des gravures en reflétant le quotidien des populations d'éleveurs et d'agriculteurs venues au mont Bego, depuis le littoral et la plaine du Piémont, entre 2200 et 1700 avant notre ère.

Documentant principalement la Provence, la Ligurie et le Piémont italiens, ces objets archéologiques se répartissent entre moulages de pièces provenant des collections de musées partenaires et originaux issus de fouilles locales (région du mont Bego) ou régionales (Alpes-Maritimes).

Voir les photos

roche_archeo_3.jpg

Roches gravées

Imaginé et conçu tout d'abord comme un musée-site du mont Bego, le musée départemental des Merveilles abrite une riche collection archéologique qui s'articule autour de roches gravées.

L'ensemble est composé d'originaux (roches gravées fragmentaires ou entières, menacées de destruction ou de vol et pour ces raisons accueillies au sein du musée), notamment les roches dites du "chef de tribu" et de "l'échelle du paradis", ainsi que de moulages de roches choisies parmi les plus caractéristiques du site.

Déposées en réserves ou exposées dans les galeries permanentes du musée, ces roches thématiques, dont l'étude peut être faite au sein du musée, ont pour vocation d'illustrer les différents thèmes gravés sur le site (bovidés, armes, figures géométriques, représentations humaines) et d'en présenter la symbolique.

Voir les photos